Histoire fondante de Danielle Martinigol

Ma Dame Danielle Martinigol dit que son CV ressemble à une carte des vins :  fille d’un père né à Nuits-Saint-Georges et d’une mère née à Meursault, elle vient au monde en pleine période des vendanges 1949 au cœur des grands vignobles bourguignons. Ca me plaît cette image, d’autant que toute la bibliographie de cette auteure de littérature jeunesse, récompensée en 2002 par le Grand Prix de l’Imaginaire dans cette catégorie pour Les Abîmes d’Autremer chez Mango, est de très-très bonne cuvée.

Son premier roman pour ados en 1989 L’Or bleu (Livre de Poche jeunesse) qui traite de la gestion future de l’eau à la surface de la Terre engage matière à réflexion sur le thème qui lui est cher, l’écologie. Réflexion qu’elle a toujours le talent de susciter au sein de textes éminemment addictifs côté aventure.
Qualités qu’on retrouve dans ses collaborations avec son compère Alain Grousset (L’enfant-mémoire, la série Kerri et Mégane et leur roman uchronique Sens interdit).

Ami(e)s toulousain(e)s je vous engage à retrouver tout bientôt Dame Danielle et Môssieur Alain au salon  Scientilivre à la Diagora de Labège les 18 & 19 octobre

  danielle
Danielle aux Utopiales 2013 – Photo Emmanuel Grandvillain

Le site de Dame Danielle où vous pourrez trouver sa bibliographie :http://martinigol.monsite-orange.fr/

Danielle nous offre ici une contribution originale et amusante à notre Mille-Feuilles littéraire anniversaire sous forme de petite pièce théâtrale écrite pour un collège à Auxerre. Déjà joué par des jeunes donc, mais jamais publié, ce texte mérite d’être lu. Elle nous en donne la primeur et engage volontiers d’autres enseignants à le mettre en scène. Enseignants que nous pourrons mettre en rapport avec Danielle s’ils n’ont pas la possibilité de la contacter sur Facebook.

 Allez hop ! On frappe les trois coups

curtain up

HISTOIRE FONDANTE

Saynète en quatre tableaux

Premier tableau : Dans le vaisseau spatial

Personnages :
Le Commandant-Pilote
Capitaine Justine Seconde
Docteur Belamour
Mademoiselle Info
Sergent Ronchon
Le Savant-Professeur

Son : bruit de moteur de fusée
Lumière sur un balcon où se tient seul le Pilote

Le pilote
(parlant dans un micro, voix genre haut-parleur)
Ici le poste de pilotage. Appel à l’équipage. Sommes en vue d’une planète de type terrestre. Appel à l’équipage…
(Il tourne la tête à droite et à gauche puis d’une voix normale, énervée)
Mais qu’est-ce qu’ils fabriquent ? Ils ont tous disparu ou quoi ? Pour une fois qu’on trouve enfin une planète habitable, voilà que personne ne s’y intéresse. Elle a pourtant l’air belle. Après tout le mal qu’on s’est donné pour en dénicher une à travers la Galaxie.
(Il reprend sa voix officielle dans le micro)
Appel à l’équipage. Planète de rêve en vue.
(Instant de silence puis de sa voix normale criant dans le micro)
Mais qu’est-ce que vous fichez ? Professeur, Mademoiselle Info, Sergent Ronchon, Docteur Belamour, où êtes-vous ?
(Comme personne ne réagit, il hurle quasiment)
Capitaine Seconde, au rapport immédiatement !
(Arrive en courant une fille avec un casque à la main. Elle rejoint le pilote sur le balcon et se met au garde-à-vous)
Capitaine Seconde
Capitaine Justine Seconde au rapport. Prête pour le débarquement, Commandant !
Le Pilote
Ah, vous voilà enfin, Justine. Repos ! On n’en est pas à une minute près, n’est-ce pas Seconde ? (rire)
Vous savez où sont les autres ?
Capitaine Seconde
Le sergent Ronchon était en train de jouer avec le Docteur Belamour au Monopoly galactique au moment de votre appel. Mademoiselle Info est connectée sur sidéral net et le Professeur enfile une combinaison de sortie pour espace hostile.
Le Pilote
Inutile. Cette planète m’a l’air tout à fait sympathique.
(Arrive le Sergent Ronchon)
Sergent Ronchon
Méfiez-vous commandant. Il y a beaucoup d’extraterrestres dangereux ! Je viens de détruire plusieurs de leurs hôtels au Monopoly galactique.
Mademoiselle Info (le suivant)
Arrêtez vos délires, Ronchon. Ça fait quatre ans qu’on sillonne la Galaxie et c’est la première fois qu’on trouve une planète habitable. Enfin je tiens un reportage ! Il y a peut-être des habitants très gentils ici. Regardez comme elle est belle cette planète. Un rêve a dit le Commandant. On devrait l’appeler comme ça, d’ailleurs. RÊVE ! Allez, c’est dit. Je baptise cette planète RÊVE.
Le Savant
(arrivant en combinaison genre blouse blanche)
Bravo, Miss Info. Parfait ce nom de RÊVE. À votre avis, y a-t-il des Rêviens, commandant ?
Le Docteur Belamour
(une trousse médicale à la main)
S’il y en a, il va falloir que je fasse quelques tests pour savoir s’ils ne sont pas contagieux. Pas question de rapporter des maladies sur Terre.
Sergent Ronchon
Pour qu’on rapporte des maladies, encore faut-il qu’ils nous laissent repartir !
Miss Info
Ne soyez pas pessimiste, Ronchon. Nous allons sans doute trouver des amis ! Pour la première fois, les Terriens ne seront plus seuls dans l’Univers. N’est-ce pas merveilleux ?
Capitaine Seconde
Quand atterrissons-nous commandant ?
Le Pilote
Immédiatement. Rétrofusées enclenchées. Pilotage antigravitationnel assuré. Équipage prêt ?
Tous
(Ils répondent en chœur, sauf Ronchon)
Oui, commandant.
Sergent Ronchon
Je le sens mal. Je pense qu’on fait une bêtise en se posant ici. Y’a des rêves qui tournent parfois au cauchemar.
Miss Info
Oh, la ferme, oiseau de mauvais augure !
Le pilote
Atterrissage dans combien de temps, Justine ?
Capitaine Seconde
Quelques minutes, commandant.
(Ils descendent rejoindre les autres)
Le pilote
Tout le monde va bien ?
(Les autres acquiescent)
Atterrissage réussi. Au nom de l’Humanité je plante le drapeau de la Terre.
(Il pose un drapeau bleu et or pour la planète et le soleil)
Bon voilà une bonne chose de faite. Je commence à avoir un petit creux, moi. Vous croyez qu’il y a un bar dans le coin ?
(À ce moment apparaît à l’opposé du groupe des Terriens un groupe de Rêviens qui s’approche)

INTERMÈDE DANSE RYTHMÉE

Deuxième tableau : Sur la plage de Rêve. Premier contact

Personnages : Les Terriens
Les Rêviens : garçons ou filles (indifférent)
SUCROPHAGE : le drogué au sucre, un allumé qui tient une immense sucette qu’il léchouille en permanence.
POLIREVE : hyper poli, cérémonieux, le parfait comité d’accueil.
TETEREVE : le Rêvien rêveur.
REVETIMIDE : le petit Rêvien effacé, qui se cache derrière les autres.
EFFRONTEREVE : Le Rêvien déluré
etc… groupe de Rêviens derrière ceux-là. Ils ont tous des palmes aux pieds.
(Les Rêviens apparaissent groupés, comme craintifs, ils piétinent avec leurs palmes en émettant des bruits de bouche bizarres. Les Terriens les remarquent enfin)

Mademoiselle Info
Commandant ! Regardez ! On a de la visite ! Des Rêviens ! Il y a des Rêviens !
Ronchon
Dites donc, ils ont une sale tête bleue !
Docteur Belamour
(brandissant des éprouvettes à tous vents)
Pas de danger de contamination ! Tout est parfait, cette planète est de type terrestre sans aucun doute possible.
Le pilote
Aucune différence, Docteur, vous êtes sûr ?
Docteur Belamour
Une seule différence d’après mes relevés, mais qui ne nous gênera pas du tout. Toutes leurs mers sont remplies d’eau douce. Il n’y a pas d’eau salée sur ce monde.
Le professeur
Voilà une histoire qui va manquer un peu de sel !
Le pilote
(s’approchant des Rêviens, main levée)
Nous sommes venus en paix. Nous venons de la Terre.
Polirêve
(série de gargouillis sonores)
Mademoiselle Info
Qu’est-ce qu’il dit ?
Capitaine Seconde
Peut-être Bienvenue. Il nous faudrait les traducteurs, mais je les ai oubliés dans le vaisseau.
Le professeur
Moi, j’y ai pensé.
(Il retire son sac à dos et distribue à l’équipage des boîtes de camembert-traductrices dont chacun passe la lanière autour de son cou)
Le pilote
Merci, professeur. On va voir maintenant s’ils nous comprennent mieux. Nous sommes venus en paix.
Polirêve
Nous comprendre vous. Pourquoi vous venir chez nous ?
Sergent Ronchon
On passait par là, on a vu de la lumière…
Le pilote
Silence Ronchon, ne gâchez pas ce moment historique. Nous sommes dans une rencontre du troisième type, ne l’oubliez pas, soyons sérieux.
Polirêve
(montrant son voisin de droite)
Lui premier type. S’appeler Effronterêve.
Lui second type (il désigne Tête en l’air) Rêvien rêveur, toujours tête dans les étoiles… S’appeler Têterêve.
Moi, troisième type. M’appeler Polirêve.
Mademoiselle Info
Nous cherchons des amis. Voulez-vous être nos amis ?
(Les Rêviens se groupent et se consultent puis se tournant à nouveau vers les Terriens.)
Polirêve
Nous être d’accord pour être amis avec vous.
(Ils se congratulent mutuellement. Embrassades et effusions sauf Ronchon à part.)
Sergent Ronchon
Regardez moi ça. Si ça continue, on va les ramener chez nous !
Effronterêve
D’accord ! Nous partir avec vous. Nous pas nombreux. Vous grand vaisseau. Nous tous tenir dedans.
(Il se tourne vers ses copains)
En route pour planète de nos amis. Mais avant grande fête de départ.
Tous les Rêviens
Oui. Grande fête, bravo !
Docteur Belamour
Et une fête chez vous, c’est comment ?
Un Rêvien
Manger et ensuite se baigner.
Mademoiselle Info
Qu’est-ce qu’on mange sur votre planète ?
Un Rêvien
Sucre !
Capitaine Seconde
C’est tout ?
Un Rêvien
Sucre et baignade.
Le pilote
Un peu limité comme activités ! Manger, nager ? Vous ne vous lassez jamais ? Un bon coq au vin, un beau match de foot…
Un Rêvien
Repas sucré et baignade. Très bon. Parfait ! Vous faire fête avec nous ?
Le professeur
Allons-y. Mais gare aux caries !
Mademoiselle Info
Et aux kilos en trop !
Sergent Ronchon
Je veux un petit salé aux lentilles !
Un Rêvien
Petit sucré aux lentilles, ça être ma spécialité en cuisine !
Sergent Ronchon
Je connais quelques cuistots qui vont s’amuser quand on va ramener tout ce monde-là sur Terre !
Polirêve
Si vous suivre nous, nous offrir vous repas puis baignade.
Le pilote
On y va ?
Les autres Terriens
D’accord, allons-y !

INTERMÈDE DANSE RYTHMÉE
SORTIE DE SCÈNE

ÉCLAIRAGE : FONDU AU NOIR
SON : BRUITS DE FUSÉE
VOIX OFF :
Vitesse de la lumière en ralentissement. Équipage aux commandes. Passagers en sortie d’hibernation. Terre en vue dans 10 minutes… 5 minutes …. 1 minute … 5 4 3 2 1
Atterrissage.
ÉCLAIRAGE : LUMIÈRE PLATEAU

Troisième tableau : Réception officielle des Rêviens

Tout l’équipage
Tous les Rêviens
Personnages supplémentaires :
Quelques officiels
Le Président
Un maire avec son écharpe

Le Président
Chers Rêviens, nous sommes heureux de vous accueillir sur notre planète, ici au bord d’un océan, sur l’une des plus belles plages de notre chère belle Terre.
Effronterêve
Rêve, belle planète aussi ! Vos amis vous dire belle planète la nôtre. Nos mers petites, mais belle eau douce.
Le Maire
En effet, nous savons que nos astronautes ont été très bien accueillis chez vous. Nous allons essayer de vous recevoir de la même façon.
Sergent Ronchon
Ah, non ! On ne va pas encore manger sucré et tous faire trempette en même temps !
Mademoiselle Info
Mais si mon cher Ronchon. Avant la baignade, on a préparé un grand banquet sucré pour nos amis !
Sergent Ronchon
E. T. était moins casse-pieds ! Lui au moins il buvait de la bière et il voulait rentrer chez lui.
Docteur Belamour
Chut ! Vous pourriez les vexer.
(Ronchon se détourne en haussant les épaules. Il boude dans un coin.)
Le Président
Chers amis, quels sont vos passe-temps favoris ?
Un Rêvien
Sucre, baignade, baignade et sucre !
Le Maire
Passons donc à table, chers amis, sur cette belle plage au bord de notre océan. Et après le repas nous irons tous ensemble nous baigner.
Le pilote (à mademoiselle Info et Justine)
Eh, eh, les filles j’espère que vous avez apporté des bikinis ! Cela nous changera un peu des combinaisons spatiales !
Le professeur
À table tout le monde.
(Ils s’installent assis en rond. Un marmiton entre et annonce les plats qu’il pose les uns après les autres.)
Le marmiton
Salade de caramel râpé
Saucisse de chocolat à la choucroute de café
Fromage de sucre à la noix de coco
Tarte de réglisse.
(À chaque plat annoncé, l’un des Rêviens se lève et accomplit un rituel au Dieu du Sucre)
Les Rêviens (l’un après l’autre)
Dieu du Sucre, J’ÉTAIS LÀ ! (prononcé sur le ton du slogan de la pub pour le sucre)
Effronterêve
Et vous, amis Terriens, pas avoir phrases à dire au Dieu du Sucre ?
(Les Terriens se consultent du regard, hésitants)
Le pilote
Euh si, on pourrait… allez les copains, chacun son tour. Je commence : Coca-cola !
Mademoiselle Info, Le professeur, Le Président, le Maire
(l’un après l’autre)
Nestlé, Pepsi, Danone, Gervais, Lindt, Poulain, Mars …

(Les Rêviens, ravis, applaudissent. Dans un coin de la scène, Ronchon fait tourner son doigt sur sa tempe pour montrer qu’ils sont tous gagas)

Docteur Belamour
Mes amis, mes amis… il faut être prudent avec le sucre. Vous allez avoir mal aux dents !
Polirêve
Dentiste, meilleur métier sur planète Rêve !
Docteur Belamour
Je vais peut-être aller m’installer là-bas, moi !
Le Président
Et si avant la baignade, on dansait ?

INTERMÈDE DANSE RYTHMÉE

Quatrième tableau : La baignade. Plongeon des Rêviens
Les mêmes personnages

Le Président
Voilà bien longtemps que je n’avais pas dansé comme ça !
Un Rêvien
À l’eau ! À l’eau !
Sergent Ronchon
Ah, enfin, ils veulent repartir chez eux comme E. T. ! (il se précipite et tend un téléphone au Rêvien) Téléphoner maison ?
Mademoiselle Info
Voyons, Ronchon, ils veulent aller au bain !
Le pilote
Chère Mademoiselle, Je ne sais même pas votre prénom !
Mademoiselle Info
Je m’appelle Marie.
Le pilote
(il lui prend la main et se précipite dans les vagues).
Alors, au bain, Marie !

(Avec des cris de joie, les autres suivent dans le désordre le plus complet.
Vagues agitées sous forme d’un tissu bleu tendu en travers de la scène. Les têtes des Rêviens descendent doucement sous le niveau bleu. Ne restent que les têtes des Terriens. Seul Ronchon est sur le devant de la scène, boudant.)

Tout le monde (chantant)
Maman les petits Rêviens qui vont dans l’eau ont-ils des jambes ?
Mais non mon gros nigaud, s’ils en avaient ils marcheraient.
(autres couplets possibles avec des ailes et voleraient, avec des palmes et nageraient)

Au bout d’un moment …

Le pilote
(s’adressant aux Terriens dont les visages sont au-dessus du tissu bleu qui continue à s’agiter)
Dites donc ils sont drôlement doués pour les sous-l’eau, nos copains Rêviens !
Mademoiselle Info
Docteur, ont-ils des poumons si différents des nôtres ?
Docteur Belamour
Pas que je sache. Je suis comme vous Marie, je m’inquiète, il se passe quelque chose d’anormal !
Le professeur
Je plonge voir ce qu’ils font.
(Il disparaît sous l’eau, attente de tout le monde, regards vers l’endroit où il a plongé, il refait surface la mine accablée.)
Il n’y a plus personne sous l’eau. Ils ont disparu !
Les autres (tous ensemble)
Disparus ?
(Ils plongent tous, ne reste que le professeur et Ronchon qui s’approche, sourire aux lèvres)
Sergent Ronchon
Disparus, vous êtes sûr ?
Le pilote (réapparaissant)
Y’a plus personne !
Les autres
(réapparaissant mine navrée les uns après les autres)
Mais qu’est-ce qui s’est passé ?
Où sont les Rêviens ?
Plus personne !
Disparus !
Envolés !
Fondus !
Docteur Belamour
Fondus ! Mon Dieu, fondus, c’est ça, ils ont fondu !
Sergent Ronchon
Fondu ? C’est vous qui êtes fondu mon pauvre vieux !
Le professeur
Mais non, le docteur a raison ! Ils ont fondu, fondu dans l’eau salée !
(Consternation de tous les autres, cris navrés, demi-évanouissements, mains sur la bouche d’horreur et d’épouvante)
Capitaine Seconde
L’eau salée ? Que voulez-vous dire avec l’eau salée ?
Mademoiselle Info
Mais oui, c’est ça. Sur Rêve il n’y a que de l’eau douce et ici, on les a plongés dans l’eau salée de l’océan. Ils ont fondu. Quelle horreur ! Qu’avons-nous fait ?
Le pilote (solennel et d’une voix lugubre)
Nous venons de découvrir que les Rêviens sont solubles dans l’eau de mer !
Les autres (tous en chœur)
Solubles dans l’eau de mer ?
Mademoiselle Info
Alors nous ne les verrons plus ?
Le Président
Hélas, non. Puisqu’ils étaient tous là ! Ils ont tous disparu.
Le Maire
Ils survivent peut-être au fond de l’océan. Dans les abysses …
Docteur Belamour
Vous regardez trop la télé, Monsieur le Maire. Les Rêviens ont disparu.
Mademoiselle Info
Je suis d’accord avec vous Monsieur le Maire. Je préfère croire qu’ils survivent dans l’océan. Sinon ce serait trop triste d’avoir tout perdu !
(Les Terriens se mettent lentement à faire une danse comme un hommage funèbre.)

INTERMÈDE DANSE LENTE

(À la fin de la danse, les Terriens sortent en se consolant les uns les autres. Ronchon reste à la traîne sur la scène et se tourne vers le public)
Sergent Ronchon
Qu’ils sont bêtes ! On n’a pas tout perdu ! Au contraire, on a gagné une belle planète, super pour le tourisme… Je me demande d’ailleurs si je ne vais pas quitter la flotte spatiale et me reconvertir en ouvrant une agence de voyages, moi.
(Il sort)

RIDEAU

rideau fin 3

A propos de Ktimartin

- Spécialiste du rayon Littératures de l'Imaginaire - Membre du jury du Prix Bob Morane - Ancien membre du jury du Prix Julia Verlanger - Ancien membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*