« Les Furtifs » sur nos rayons le 18 avril et Alain DAMASIO à Toulouse le 4 juin avec Bédéciné & la Bibliothèque Municipale de Toulouse

Vous l’attendiez, n’est-il pas,
un petit nouveau du Sieur Damasio ?

Le dernier roman d’Alain Damasio, Les Furtifs, sort donc le 18 avril chez la Volte, qui fête cette année ses 15 ans.

 La Volte est une maison d’édition indépendante crée en 2004
par Mathias Echenay avec pour premier objectif de publier
La Horde du Contrevent d’Alain Damasio.
Et depuis l’ami Mathias et son équipe nous abreuvent chaque année de belle et bonne littérature à la croisée de la SFFF
et de la littérature générale,
au  contenu engagé qui génère ou souligne interrogations et réflexion sur notre histoire et notre société.

Magnifique opportunité de choisir cette période anniversaire pour publier un nouveau roman si attendu,
chez l’éditeur qui lui a amicalement servi de tremplin,
et dont il a si amplement contribué à la notoriété.

Alain DAMASIO – Les Furtifs – La Volte
Genre : SF
« Ils sont là parmi nous, jamais où tu regardes, à circuler dans les angles morts de la vision humaine. On les appelle les furtifs. Des fantômes ? Plutôt l’exact inverse : des êtres de chair et de sons, à la vitalité hors norme, qui métabolisent dans leur trajet aussi bien pierre, déchet, animal ou plante pour alimenter leurs métamorphoses incessantes. Lorca Varèse, sociologue pour communes autogérées, et sa femme Sahar, proferrante dans la rue pour les enfants que l’éducation nationale, en faillite, a abandonnés, ont vu leur couple brisé par la disparition de leur fille unique de quatre ans, Tishka – volatisée un matin, inexplicable- ment. Sahar ne parvient pas à faire son deuil alors que Lorca, convaincu que sa fille est partie avec les furtifs, intègre une unité clandestine de l’armée chargée de chasser ces animaux extraordinaires. Là, il va décou- vrir que ceux-ci naissent d’une mélodie fondamentale, le frisson, et ne peuvent être vus sans être aussitôt pétrifiés. Peu à peu il apprendra à apprivoiser leur puissance de vie et, ainsi, à la faire sienne. Les Furtifs vous plonge dans un futur proche et fluide où le techno- cocon a affiné ses prises sur nos existences. Une bague interface nos rapports au monde en offrant à chaque individu son alter ego numé- rique, sous forme d’IA personnalisée, où viennent se concentrer nos besoins vampirisés d’écoute et d’échanges. Partout où cela s’avérait rentable, les villes ont été rachetées par des multinationales pour être gérées en zones standard, premium et privilège selon le forfait citoyen dont vous vous acquittez. La bague au doigt, vous êtes tout à fait libres et parfaitement tracés, soumis au régime d’auto-aliénation consentant propre au raffinement du capitalisme cognitif. »
9782290137925 – 25€ –704 pages – 18/04/2019 – avec un album audio gratuit de Yan Péchin & Alain Damasio à télécharger.
« Guitariste hier d’Alain Bashung et de Rachid Taha, aujourd’hui de Brigitte Fontaine et H.-F. Thiéfaine,Yan Péchin improvise, compose et accompagne Alain
Damasio sur scène depuis plus d’un an. Pour l’album, il met en musique les textes dits et scandés par l’écrivain ; des invités, dont le musicien Rone, fan de son oeuvre,
font une apparition dans cette production, insérée sous la forme d’un code de téléchargement dans le livre. »

« Comme toujours, Alain Damasio ne se contente pas de forger une dystopie subtile et glaçante.
Il lui offre un contrepoint puissant et original dans la figure incarnée des furtifs, où les mouvements insurrectionnels qui traversent le roman
vont trouver à la fois un modèle et une pratique, inaugurant des ZAG (zone auto-gouvernée) qui annoncent le dépassement possible de l’anthropocène *.
Car ce n’est pas en rejetant nos capacités animales que nous nous libérerons, mais plutôt en découvrant
qu’être hautement vivant ne s’atteint qu’en réactivant en nous
et en les métissant les facultés propres à toutes les formes de vie qui nous ont fait homo sapiens. »

  • anthropocène = ère de l’homme

« Alain Damasio , contributeur régulier de Lundi Matin, parle ici de son prochain livre, Les Furtifs, qui sort le 18 avril aux éditions La Volte. Un collectif de photographes nantais illustre l’imaginaire de l’écrivain. »

vidéo lundi.am/Les Furtifs

 

Mardi 4 juin, pensez à réserver votre fin d’après-midi :

à partir de 18h, dans l’auditorium de la Médiathèque Grand M, 37 avenue de la Reynerie, à Toulouse,
vous pourrez retrouver ce jour-là Alain Damasio & Jean-Claude Dunyach
qui vont débattre entre eux et avec vous, à l’occasion de cette récente parution,
de la société de contrôle, du big data au travers de la littérature SF, et toute cette sorte de choses nous affectant.

A l’issue de la rencontre se tiendra une séance de dédicaces sur place.
Un partenariat Éditions La Volte, La Bibliothèque de Toulouse et Librairie Bédéciné. Ollé !

A propos de Ktimartin

- Spécialiste du rayon Littératures de l'Imaginaire - Membre du jury du Prix Bob Morane - Ancien membre du jury du Prix Julia Verlanger - Ancien membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*