Nouveautés au Rayon SFFF – avril 2018 – 2ème brouette

Cette semaine, mes poussinets/poussinettes encore le « choix de l’embarras » avec du transhumanisme, du Star Wars, un numéro de Galaxies consacré à l’environnement et un frileur d’anticipation sur fond de dérèglement climatique, une traité de donjonologie pour faire mumuse, un cocktail de dames-qui-en-ont-méchamment, un post-apo bouleversant sans pathos, une dystopie post-apo sur le clonage, du folklore légendaire, de la Fantasy et une figure emblématique du fantastique démythifiée. Bon, ça vous suffira pour le vouiquende, les loulous ?

Adrian TCHAIKOVSKY – Dans la Toile du temps – Denoël – Coll. Lunes d’encre – Trad. Henri-Luc Planchat
Genre : SF/Hard science sur l’évolution/Post-apo/Post-Utopie/Transhumanisme
« La Terre est au plus mal… Ses derniers habitants n’ont plus qu’un seul espoir : coloniser le «Monde de Kern», une planète lointaine, spécialement terraformée pour l’espèce humaine. Mais sur ce «monde vert» paradisiaque, tout ne s’est pas déroulé comme les scientifiques s’y attendaient. Une autre espèce que celle qui était prévue, aidée par un nanovirus, s’est parfaitement adaptée à ce nouvel environnement et elle n’a pas du tout l’intention de laisser sa place. Le choc de deux civilisations aussi différentes que possible semble inévitable. Qui seront donc les héritiers de l’ancienne Terre? Qui sortira vainqueur du piège tendu par la toile du temps ? »

« Premier roman de l’auteur paru en France, Dans la toile du temps s’inscrit dans la lignée du cycle de L’Élévation de David Brin. Il nous fait découvrir l’évolution d’une civilisation radicalement autre et sa confrontation inévitable avec l’espèce humaine. »
9782207138595 – 24€ – 592 pages – 14X20,5cm

Prix Arthur C. Clarke en 2016

Jason FRY – Les derniers Jedi – Star Wars – Fleuve éditions – Coll. Outrefleuve – Trad. Nicolas Ancion & Axelle Demoulin
Genre : SF/Space-op – Novellisation du dernier film de la série
« Des cendres de l’Empire s’est élevée une nouvelle menace pour la liberté : l’impitoyable Premier Ordre. Heureusement, des héros ont pris les armes, prêts à sacrifier jusqu’à leur vie pour la cause : Rey, l’orpheline chez qui la Force est si puissante, Finn, l’ancien stormtrooper qui se dresse contre ses maîtres, et Poe Dameron, l’impétueux pilote d’X-wings, ont été rassemblés par le destin pour combattre côte à côte au sein de la Résistance.
Mais Snoke, le Suprême Leader du Premier Ordre, et Kylo Ren, son bras armé, ont rassemblé des forces supérieures en nombre et déchaînent une puissance de feu dévastatrice à travers la galaxie. Face à un tel ennemi, les champions du Côté Lumineux risquent l’extinction. Leur seul espoir repose sur une légende perdue : le Maître Jedi Luke Skywalker.  »
9782265117990 – 18€90 – 432 pages – 14X21cm

Collectif – Galaxies n°52 – Environnement : Presque déjà la fin ? – Galaxies 3A
Genre : Revue SF/Nouvelles/Chroniques
1) Dossier
Nouvelles de Jean-Pierre Andrevon, Fabien Clavel, Stéphane Dovert, Andrea Eslac, Eric Lysøe, Stéphane Miller et Jean-Marc Ligny – Lire Jules Verne dans l’Anthropocène par Terry Harpold – 1972 : année écologique par Yann Quero – Moana ou l’écohéroïsme au féminin par Christian Chelebourg – Pierre Boule, un anti-écologiste ? par Yann Quero – Cli-Fi ? Une abréviation polémique par Dan Bloom.
2) Rubriques
Croisière au long du Fleuve (Chapitre 7 : Marc Agapit) par Didier Reboussin – Musique et SF (Mike Oldfield) par Jean-Michel Calvez & Jean-Guillaume Lanuque – Sous le scalpel de Pierre Stolze : Des historiens saisi par l’uchronie et une maison à remonter le temps – Chroniques de lectures – [S]trips (rubrique BD SF : Extraterrestres et autres créatures imaginaires) par Fabrice Leduc
9782376250449 – 11€ – 192 pages

Volothamp GEDDARM – Traité de Donjonologie – Dungeons & Dragons – Huginn & Muninn
Genre : Fantasy/Illustration
« Le précieux ouvrage que vous tenez dans vos mains est le fruit de ma longue expérience des Royaumes Oubliés. Il vous révèlera leurs mythes, leurs légendes, mais aussi de sages conseils pour pénétrer dans les donjons, combattre leurs monstres et remporter leurs trésors. Vous apprendrez la sagesse et la méfiance nécessaires pour survivre. Si vous tenez à la vie, intrépide lecteur, ne commencez pas d’aventure sans ce livre ! Votre dévoué guide Volothamp Geddarm »
9782364805682 – 29€95 – 32 pages – 26,5X31cm

       

 

Paolo BACIGALUPI – Water knife – J’ai Lu – Trad. Sara Doke
Genre : Frileur d’anticipation sur fond de dérèglement climatique
« L’accès libre à l’eau n’est plus qu’un souvenir pour les millions d’Américains qui vivent dans le sud des États-Unis. Le fleuve Colorado est devenu l’enjeu d’une guerre sans merci entre les États qui le bordent. Certains sont prêts à commettre les pires exactions pour s’assurer le contrôle de l’or bleu. Angel est un water knife, un mercenaire qui mène des opérations musclées pour le compte du service des eaux de Las Vegas. Lors d’une mission à Phoenix où courent les rumeurs d’une nouvelle source, son chemin croise celui de Lucy, une journaliste dont les révélations sont à même de faire vaciller l’équilibre des forces en présence… »
9782290138373 – 8€40 – 320 pages – 11,2X18cm – Première édition Au Diable Vauvert en 2016

George R.R. MARTIN & Gardner DOZOIS présentent – Dangerous Women Tome 1 – J’ai Lu – Coll. Fantasy – Trad. Benjamin Kuntzer
Genre : Anthologie multigenre de nouvelles consacrée aux Femmes-qui-en-ont-méchamment
« Guerrières, souveraines, sorcières, muses, conspiratrices, cavalières, intrigantes… Les femmes de ces nouvelles sont dangereuses, chacune à sa manière. George R.R. Martin et son compère de toujours, Gardner Dozois, ont convoqué les plus fines plumes de l’imaginaire pour leur rendre hommage.
Le père du Trône de fer nous propose pour sa part de lever le voile sur la guerre qui a déchiré la famille Targaryen et sur la disparition des dragons qui s’est ensuivie, dans une nouvelle inédite en poche : La danse des dragons. »

Au sommaire de cette première partie : Joe Abercrombie, Lawrence Block, Jim Butcher, Gardner Dozois, Lev Grossman,  Joe R. Lansdale, George R.R. Martin, Brandon Sanderson, S.M. Stirling, Sam Sykes,
De quoi ? Que des mectons pour un sujet aussi féministe ?! C’est que le deuxième tome est consacré aux auteures dames, mes p’tits chéris. Parution du Tome 2 en poche en juin, mes p’tits lapins.

9782290155325 – 9€50 – 704 pages – 11X17,8cm – Première parution en 2016 en Semi-poche Imaginaire J’ai Lu

Lire un extrait de Dangerous Women Tome 1  

Mike R. CAREY – Celle qui a tous les dons – Livre de Poche – Trad. Nathalie Mège
Genre : SF/Post-apo – Zombies/ »Infestés » 
« Tous les dons ne sont pas une bénédiction.
Chaque matin, Melanie attend dans sa cellule qu’on l’emmène en cours. Quand on vient la chercher, le sergent Parks garde son arme braquée sur elle pendant que deux gardes la sanglent sur le fauteuil roulant. Elle dit en plaisantant qu’elle ne les mordra pas. Mais ça ne les fait pas rire.
Melanie est une petite fille très particulière… »
Le roman de M. R. Carey a été adapté au cinéma en 2016 sous le titre The Last Girl, réalisé par Colm McCarthy.

« Adrénaline et émotion alternent subtilement dans ce thriller d’une redoutable efficacité. La meilleure lecture de l’année. » L’Écho.
« Un bijou. »  Joss Whedon.
9782253083504 – 8€20 – 528 pages – éditeur d’origine L’Atalante

Bouleversant, sans pathos ! Coup de cœur !

Lire un extrait de « Celle qui a tous les dons »

Kate WILHELM – Hier, les oiseaux – Livre de Poche – Coll. Imaginaire – Trad. Sylvie Audoly
Genre : SF/Dystopie post-apocalyptique/Clonage 
« La planète est exsangue, ravagée par la pollution, la guerre, la maladie. Les Sumner, de riches propriétaires terriens, pressentent que l’effondrement du monde est proche. Ils décident de construire à Bear Creek, dans leur domaine de Virginie, un centre de recherches scientifiques et d’y organiser la vie en autarcie. Après le cataclysme, les hommes et les femmes se révèlent stériles et disparaissent en quasi-totalité. Créer des bébés par clonage semble pallier la reproduction sexuée. Mais, au fil des générations, les clones sont-ils encore des humains  ? Le retour inflexible de la Nature va-t-il obliger une microsociété à bout de ressources à franchir les frontières pour explorer le monde  ?
Publié en 1976, Hier, les oiseaux, devenu un classique de la science-fiction, interroge avec une implacable acuité un avenir possible de l’humanité. »
9782253083535 – 8€20 – 360 pages – Première parution en 1977 chez Denoël dans la collection Présence du Futur

Prix Hugo 1977 & Prix Locus 1977

Paul SEBILLOT – Croyances, mythes et légendes des Pays de France – Omnibus – Edition établie et préfacée par Francis Lacassin
Genre : Imaginaire folklorique 
« Réunis par Paul Sébillot au début du XXe siècle, les récits qui constituent l’imaginaire du folklore régional français.
Voici une somme considérable, vivante et colorée, qui rassemble toutes les légendes, tous les événements fantastiques, tous les récits extraordinaires recensés dans le moindre village de France, du Moyen Age au début du XXe siècle.
C’est un ouvrage irremplaçable pour connaître la géographie et la diversité de l’imaginaire de notre pays…
Voici une somme considérable, vivante et colorée, qui rassemble toutes les légendes, tous les événements fantastiques, tous les récits extraordinaires recensés dans le moindre village de France, du Moyen Age au début du XXe siècle.
C’est un ouvrage irremplaçable pour connaître la géographie et la diversité de l’imaginaire de notre pays en des siècles où il s’exprimait exclusivement par la tradition orale, la fiction littéraire n’étant apparue que très tardivement.
Sur le plan de la valeur ethnographique, ce livre composé par Paul Sébillot de 1904 à 1906, et paru sous le titre de Folklore de France, est à la fois une bénédiction et un testament : il fait revivre des sources orales définitivement taries ; il nous livre, brutes, les diverses explications du monde, les interprétations des phénomènes naturels élaborées dans les campagnes d’autrefois ; il représente ce qu’il nous reste de l’héritage de nos ancêtres. »
9782258151192 – 29€ – 1568 pages – 13,2X19,8cm

Gabriel KATZ – La Part des Ombres Tome 1 – Pocket – Coll. Fantasy
Genre : Fantasy 
« La Goranie était un royaume florissant avant de tomber aux mains des Traceurs. Cette peuplade barbare des montagnes fait régner la terreur et pille le pays sans vergogne. Les Traceurs ont cependant accepté d’alléger le joug de la servitude des peuples conquis, en autorisant la procession, une célébration traditionnelle lors d’un mariage populaire. Mais la fête religieuse tourne au bain de sang.
L’époux, survivant du massacre, ivre de vengeance, profite de l’indignation qui se répand pour embraser la révolte. Les Traceurs dépêchent alors leur plus grand chef de guerre pour mater l’insurrection. Des heures sombres s’abattent sur la Goranie… »
« Chaque roman de Gabriel Katz offre la promesse d’une lecture délicieuse et intense. Jeux de pouvoir, manipulations, dissimulations… une intrigue parfaitement ciselée, qui nous entraîne dans les hautes sphères du pouvoir d’un royaume occupé ! » Sens critique
« Gabriel Katz revient pour nous proposer un nouveau diptyque synthétisant à merveille ses œuvres précédentes. La fin du diptyque ne devrait pas se faire attendre longtemps, mais en contrepartie, il faut se résigner à un des ces cliffhangers impitoyables dont Katz est coutumier. Mais les révolutions ne s’écrivent pas en un tome, surtout lorsque trois têtes d’affiche se disputent le devant de la scène. » Elbakin
9782266285131 – 7€50 – 352 pages – 10,8X17,7cm – Première édition en 2016 chez Scrinéo

Ramez NAAM – Apex – Nexus 5 Tome 3 – Pocket – Coll. SF – Trad. Jean-Daniel Brèque
Genre : Frileur SF/Transhumanisme
« Humains versus posthumains. Qui aura le dernier mot ?
Nexus, la nano-molécule qui augmente les capacités cognitives et met en relation les esprits, continue de semer la discorde entre les humains de 2040, déclenchant des mouvements contestataires aux quatre coins de la planète. Su-Yong Shu, l’inventrice de la drogue, compte tirer parti de la panique. Depuis que sa personnalité a été transférée sous forme quantique, elle a perdu la raison et n’aspire qu’à faire dégénérer le conflit entre les deux superpuissances, la Chine et les États-Unis, afin de préparer l’avènement des posthumains. Mais Kade, le brillant concepteur de la dernière version de Nexus, croit encore dans les vertus de la substance, consommée avec précaution. Épaulé par une poignée d’autres résistants, il est prêt à tous les sacrifices pour arrêter Su-Yong Shu. Dans un climat de guerre civile et de menace nucléaire, parviendra-t-il à mettre en sécurité les valeurs de l’humanité ? »
« Troisième et dernier volet du thriller d’anticipation qui a affolé la communauté SF, Apex plonge le lecteur dans une épopée haletante et sombre qui a hélas tout de la prophétie. »
« Originaire de Seattle, Ramez Naam est ingénieur informaticien de profession et passionné des technologies d’amélioration humaine. Il a notamment contribué au développement d’Internet Explorer, d’Outlook et de Bing. La trilogie Nexus, Crux et Apex constitue sa première œuvre de fiction. »
9782266285148 – 13€ – 992 pages – 10,8X17,7cm – Première édition en 2015 aux Presses de la Cité

Prix Philip K.Dick 2015

Rappel :
Tome 1 – Nexus – 9782266260046 – 9€40           Prix Bob Morane 2015
Tome 2 – Crux – 9782266273190 – 11€50

Marin MINCU – Journal de Dracula – Xénia – coll. Iréniques – Trad. du roumain, avec avant-propos et notes par Dominique Ilea
Genre : Figure du Fantastique démythifiée – un « pastiche gothique » dixit la traductrice/préfacière
« Le premier exploit de ce roman est de démolir le cliché du « vampire » auquel le roman mythique de Bram Stoker réduisit le bien réel Vlad III, dit l’empaleur. Mincu rétablit un portrait du prince de Valachie tel qu’il fut, et tel qu’il aurait pu s’imaginer : le guerrier hors pair, l’unique terreur de Mehmed II le conquérant, l’érudit, l’ami et l’égal de l’élite néoplatonicienne.
Mais aussi un surhomme à l’ego démesuré, victime et bourreau, forgeant sa propre légende du fond de la geôle de Visegrád où il croupit par la traîtrise de ses royaux « amis ». A une époque où la cruauté était la règle, la cabale orchestrée contre lui est un comble d’hypocrisie.
Sa réaction sera de combattre le feu par le feu. « Je vais tous les aider dans cette  campagne orchestrée contre moi. J’inventerai des histoires truffées d’exactions abominables et j’alimenterai copieusement le fardeau de mensonges dont on m’accable. Je serai moi-même l’inventeur des faits les plus monstrueux que la rumeur m’attribuera. »
Encerclé par des centaines de rats, plongé dans une perpétuelle obscurité, Vlad peu à peu perd la notion du temps et jusqu’à la conscience précise de son propre corps. Sa confession apparaît comme un poignant entrrelacement du rêve et du vécu, où l’écriture finit par s’imposer comme plus énergique et plus vraie que la réalité elle-même. Trouvaille originale, Mincu nous dépeint un Dracula déjà conscient de sa propre légende noire et iten le lecteur en haleine d’un bout à l’autre du roman. »
9782888922179 – 280 pages – 15X20,3cm

 

A propos de Ktimartin

- Spécialiste du rayon Littératures de l'Imaginaire - Membre du jury du Prix Bob Morane - Ancien membre du jury du Prix Julia Verlanger - Ancien membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*