Nouveaux arrivages au Rayon SF & Cie mars 2015 II

 Le printemps, ça va, ça vient mais les livres continuent, de leur côté, à pleuvoir sur nos tables et on ne va pas s’en plaindre.

Ce dont on va se plaindre, c’est d’une disparition supplémentaire qui, quoique redoutée, laisse plus d’un Rincevent orphelin et pantois.
Révérence, Sir Terry.

Terry

lune noire
Kenneth CALHOUN
– Lune noire – Actes Sud – coll. Exofictions – trad. Alain Defossé
Genre : SF
9782330048785 – 22€
« Voilà que les hommes, pour des raisons inexpliquées, se mettent à perdre le sommeil. Rapidement, les rues se remplissent d’êtres aux yeux hagards, ivres d’épuisement et au bord de l’inconscience. Seuls quelques-uns échappent au fléau et doivent se cacher pour survivre, tandis que l’humanité sombre et que l’ancien monde s’effondre comme un château de cartes. Avec Lune noire, Kenneth Calhoun compose une véritable hallucination romanesque en forme de cauchemar éveillé. »

 heros de l olympe 5

Rick RIORDAN – Le Sang de l’Olympe – Héros de l’Olympe 5 – Albin Michel – coll. Wiz – trad.Mona de Pracontal
Genre : Fantasy mythologique jeunesse
9782226258915 – 18€50
Percy Jackson : Le dernier combat
« Les sept demi-dieux sont plus que jamais en danger. Gaïa et son armée de géants s’apprêtent à détruire le Monde. Mais pour se réveiller et atteindre sa pleine puissance, Gaïa doit sacrifier deux demi-dieux…
Alors que Percy tente de sauver le destin de la Terre, une terrible bataille se prépare : Octave, l’augure du Camp Jupiter et ses légions se rapprochent dangereusement de la Colonie des Sang-Mêlé… »

cycle de cybione
AYERDHAL
– Le Cycle de Cybione – Au Diable Vauvert
Genre : SF/Space-op/Polar/Espionnage
9782846269001 – 25€
Cybione – Polytan – Keelsom, Jahnaïc – L’Œil du Spad
« Lui, c’est Ender, assureur tout-puissant. Il garantit les constitutions de mille mondes et veille sur les contrats d’un million d’agents très spéciaux.Elle, c’est Elya. Pour ainsi dire éternelle, pusiqu’elle renaît après chaque mort, la mémoire amputée de sa dernière vie.Lorsqu’ils s’affrontent, on peut craindre le pire. »

« La série des Cybione occupe une place à part dans l’œuvre d’Ayerdhal. Cette forme d’esclavage particulièrement atroce — Elya ne possède même pas le droit à sa propre mort — lui permet de mettre en scène une quête individuelle de la liberté particulièrement poignante. Qu’il s’agisse de sociétés — l’employeur d’Elya est un assureur de démocraties, donc théoriquement du côté du bien général — ou d’individus, la lutte de chacun semble condamnée dès le départ. Mais Keelsom, Jahnaïc a quelque chose de plus, peut-être un certain recul sur les idées, un brin d’ironie, peut-être aussi une lueur d’espoir. Et le livre, écrit à cent à l’heure, prend néanmoins le temps de goûter aux charmes, aux odeurs, de cette planète en forme d’île rêvée. Le voyage en vaut la peine. » Jean-Claude Dunyach dans Galaxies n°23 – 2001- pour Keelsom, Jahnaïc.

Et le 31 mai prochain le Tome 5, inédit, de la série paraîtra chez le Diable Vauvert : Kwak. Qu’on se le dise !

Retrouvez le Yal dans le Millefeuille, l’anthojolie anniversaire de Bédéciné en téléchargement gratuit et sur notre blog avec sa nouvelle/kdô, Lettre d’anamour.

fondateurs de ta shima
Adriana LORUSSO
– Les Fondateurs de Ta-Shima – Ta-Shima 3 (pour Bragelonne) & Ta-Shima 4 (pour Bragelonne & Ad Astra) – Bragelonne
Genre : SF
9791028100193 – 23€ – Janvier 2015
« Jan Sobieski croyait avoir découvert le bonheur sur Estia, le monde universitaire où il a pu échapper à la misère et devenir un physicien renommé. Mais certains de ses condisciples flirtent un peu trop avec les sciences interdites, comme les manipulations génétiques auxquelles s’opposent les intégristes de Landsend. Quand une flotte de vaisseaux de guerre surgit pour bombarder sa planète, il ne lui reste plus qu’à fuir à bord d’un vaisseau-épave, avec quelques centaines d’autres savants, vers l’autre extrémité de la galaxie, où personne ne songera à les chercher.
Leur destination est un monde-jungle encore inexploré, empli de dangers tels que la colonisation est pratiquement impossible. À moins de faire appel aux sciences interdites et de renoncer, définitivement, à son humanité.
À moins de fonder Ta-Shima. »

Tome publié d’abord en version numérique dans la collection Snark et à présent en « impression à la demande ».

Préquelle à la série dont le premier tome,  Ta-Shima, fut récompensé par le Prix Bob Morane en 2008.

Retrouvez notre Bellissima Adriana dans le Millefeuille, l’anthojolie anniversaire de Bédéciné en téléchargement gratuit et sur notre blog avec sa nouvelle/kdô,  Le chasseur et la proie.

love
Richard MORGIÈVE
– Love – Carnets Nord
Genre : SF/Post-ap
9782355361579 – 18€ – janvier 2015
« La fin du monde est survenue après Montélimar. Le canal de dérivation du Rhône franchi, Chance a vu de la fumée noire sortir brusquement d’une des tours de refroidissement de la centrale nucléaire du Tricastin. Ce n’était pas prévu, il faudrait qu’il s’adapte à la situation. La rame a freiné. Une lueur rouge orangé a couru le long d’un bâtiment abritant un des réacteurs. Dans le wagon de première, les voyageurs étaient partagés entre l’excitation morbide, la stupéfaction et l’affolement. »
« Love peint un monde en feu, livré au crime et à la violence des sentiments, perdu entre réalité et virtualité. Avec ce conte métaphysique sur l’apocalypse et la folie des temps modernes, Richard Morgiève termine le triptyque romanesque commencé par United Colors of Crime (2012) et Boy (2013). »

loi du tyran
Daniel HANOVER
– Le Loi du tyran – La Dague et la fortune 3 – Fleuve éditions – coll. Rendez-vous Ailleurs – trad. Emmanuel Chastellière
Genre : Fantasy
9782265094345 – 21€90
« La paix est revenue sur le royaume d’Antéa. Mais sur le trône, le regent, Geder Palliako, a de plus grandes ambitions. Il veut pacifier le monde, par l’épée et le sang, sous la bannière de la déesse araignée.
Clara, ancienne baronne d’Osterling, veuve en disgrâce depuis l’insurrection matée, a reconnu les signes annonciateurs de la guerre. Seule, pour l’instant, elle va se dresser contre le fléau en marche.
Et sur la côte hallskarie, un autre incendie couve, un feu en sommeil depuis bien longtemps : un dragon a survécu…
 »

chroniques des ombres
Pierre BORDAGE
– Chroniques des ombres – J’ai Lu – coll. SF
Genre : SF/Post-ap
9782290095485 – 10€40
« Après une guerre nucléaire, une partie de la population mondiale s’est réfugiée dans des mégapoles sécurisées où les citoyens sont équipés d’une puce d’identité, alors que le reste de l’humanité survit dans le pays horcite, rongé par les radiations.
Dans ce monde en survie à l’équilibre précaire, des milliers de meurtres sont perpétrés dans toutes les villes et en quelques minutes par d’invisibles assassins.
Remontant la piste, les fouineurs, super détectives équipés de biopuces et de capacités analytiques hors du commun, vont être entraînés à l’extérieur du monde civilisé, dans le « pays vague », le lieu inconnu de tous les dangers... »

D’abord publié en numérique en 36 épisodes à suivre durant l’été 2013, également en BD filmée (http://www.dailymotion.com/user/chroniquesdesombres/1), ce roman donc, à l’origine, feuilletonesque, est particulièrement addictif.

Retrouvez notre Vendéen Pierre Bordage dans le Millefeuille, l’anthojolie anniversaire de Bédéciné en téléchargement gratuit et sur notre blog avec sa nouvelle/kdô, La Ligne.

 dieu venu du centaure
Philip K. DICK
– Le Dieu venu du Centaure – J’ai Lu – coll. SF – trad. Sébastien Guillot
Genre : SPerception de la réalité/Religion
9782290033708 – 6€
« Leo Bulero, pourvoyeur du D-Liss, une formidable drogue, règne sans partage sur les délires d’une humanité devenue presque folle. Aux télépathes clairvoyants ou aux colons misérables exilés sur mars, il dispense une fuite salvatrice. Tout se gâte cependant le jour où un certain Palmer Eldritch revient après dix ans d’exil au sein du système proxien. Il vient apporter aux hommes une autre drogue, véritable secret du bonheur. Comme il l’affirme lui-même, Dieu promet la vie éternelle, lui la dispense.
Mais qui est vraiment Eldritch ? Un imposteur, un magicien fou, une nouvelle divinité ? Dans un monde où réalité et illusion n’ont plus de frontière, tout est possible… »

Dick mêle dans ce roman de sa période la plus prolifique, humains aux pouvoirs surhumains, voyages dans l’espace, voyage dans le temps et voyage onirique. Comme dans Ubik, il y alterne deux réalités et ces chemins tortueux qu’il affectionne en font une lecture particulièrement jubilatoire.

 guerre eternelle
Joe HALDEMAN
– La Guerre éternelle – J’ai Lu – coll. Nouveaux Millénaires – nouvelle trad. Patrick Imbert
Genre : SF
9782290104972 – 18€
« En 1997, la Terre entre pour la première fois en contact avec des extraterrestres, les Taurans. Cette rencontre marque le début d’une guerre sans merci. Les autorités terriennes décident d’envoyer un contingent d’élite, et mettent au point un programme d’entraînement d’une rudesse inhumaine, destiné à “ produire ” des soldats capables de tout subir.
William Mandella est l’un d’eux, et c’est sans crainte qu’il part au combat. Mais le voyage dans l’espace n’est pas sans inconvénients  : aux confins de l’univers, l’armée terrienne va franchir sans le savoir des portes de distorsion spatio-temporelle. Pour William, qui survit miraculeusement d’une mission à l’autre, cette guerre semble partie pour durer… »

Prix Nebula 1975 – Prix Hugo 1976 – Prix Locus 1976

Un roman découlant de l’expérience de l’auteur, vétéran de la guerre du Vietnam, qui garde une force rare.

 midnight texas
Charlaine HARRIS
– Simples mortels, passez votre chemin ! – Midnight, Texas 1 – J’ai Lu – coll. Imaginaire semi-poche – trad. Anne Muller
Genre : Bit-Lit
9782290100264 – 8€90
« On pourrait traverser la bourgade de Midnight sans la remarquer…
Mais c’est justement là que Manfred Bernardo, jeune médium extralucide, a décidé de s’installer pour trouver la tranquillité. Pourtant, l’endroit est peuplé d’êtres énigmatiques et inquiétants comme Fiji, la sorcière locale qui habite en face de chez lui et qui possède un chat un peu étrange, ou encore son voisin Bobo Winthrop, qui tient un magasin de prêt sur gage. bien que Manfred trouve les habitants de Midnight plutôt accueillants, il découvre peu à peu que chacun cache biens des secrets… »

anges sont de mauvais poil
Sophie JOMAIN
– Les anges sont de mauvais poil – Felicity Atcock 3 – J’ai Lu – coll. Darklight
Genre : Fantasy urbaine avec de la romance et de l’humour dedans
9782290072448 – 6€90
« La fièvre du samedi soir a brûlé et mon jardin se retrouve une nouvelle fois envahi par les vampires. J’aurais dû savoir que j’allais au-devant de sacrés ennuis en acceptant de les héberger. Ma stupidité me perdra, me voilà encore plongée dans une histoire que j’aurais préféré éviter. Ce coup-ci, ce sont les changelings qui me tournent autour et ils ne sont pas de très bon poil. En ajoutant deux ou trois fées au décor, un fiancé mégalo et un lycan sexy à mourir, c’est l’explosion assurée. Il n’y a pas à dire, je suis un authentique aimant à problèmes… »

humaine
Rebecca MAIZEL
– Humaine – Livre de poche – coll. Littérature imaginaire – trad. Valérie Le Plouhinec
Genre : Bit-lit
9782253195115 – 7€90
« Je te libère… Je te libère, Lenah Beaudonte. Garde espoir et sois libre…
Ce sont les derniers mots dont je me souviens. Avant eux, j’étais la vampire la plus belle et la plus cruelle de tous les temps. Maintenant, je suis une jeune fille de seize ans, je veux sentir le soleil sur ma peau et ce que c’est qu’être amoureuse. Je veux savoir ce que ça fait de redevenir humaine. » Lenah a réalisé son vœu le plus cher. Mais comment vivre dans la peau d’une adolescente quand on a presque tout oublié de l’amitié et de l’amour ? Pas simple. D’autant plus que le clan de vampires sur lequel elle a régné est prêt à tout pour faire revenir sa souveraine… »

player one
Ernest CLINE
– Player one – Pocket – coll. SF – trad. Arnaud Regnauld
Genre : SF/Dystopie « ludique » taillée sur mesure pour les geeks
9782266242332 – 9€80
« 2044. La Terre n’est pas belle à voir. Comme la majeure partie de l’humanité, Wade, 17 ans, passe son temps dans l’OASIS, un monde virtuel où chacun peut faire et être ce qui lui chante. Lui rêve secrètement d’être celui qui décrochera le gros lot, car James Halliday, le créateur de l’OASIS, vient de mourir sans successeur et a annoncé que celui qui réussira à découvrir les « 3 clefs » qu’il a cachées dans l’OASIS héritera de sa fortune : 250 milliards de dollars ! S’ensuit alors une fabuleuse course-poursuite dans cet univers virtuel mâtiné de références à la culture geek des années 80 – de Donjons & Dragons en passant par Pac-Man, Retour vers le futur et War Games. Des jeunes débrouillards tels que Wade et ses amis, ou des multinationales sans âme, qui l’emportera ? »

elric 3
Michael MOORCOCK
– Elric, Intégrale 3 – Pocket – coll. Fantasy – trad. Franck Straschitz & E.C.L. Meistermann
Genre : Fantasy
9782266240833 – 11€20
L’Épée noire – Stormbringer – Elric à la fin des temps
« Toujours armé de Stormbringer, la maléfique épée qui lui transmet la force vitale de ses adversaires, Elric poursuit son inlassable quête – jusqu’à la fin des temps, ou il affrontera ses plus terribles adversaires, les Seigneurs du Chaos, ainsi que de mystérieux « Danseurs » capables de soumettre la réalité à leur volonté. »

buveurs d ames
Michael MOORCOCK/Fabrice COLIN
– Elric , Les Buveurs d’âmes – Pocket – coll. Fantasy
Genre : bel exercice de style pour un roman-hommage à un auteur & un héros de Fantasy mythiques
9782266220454 – 7€30
« Prince déchu, dévasté par la mort de son aimée, Elric de Melniboné a juré de ne plus jamais se servir de Stormbringer, l’épée maudite buveuse d’âmes qui lui procure puissance et vitalité.
Accompagné de son fidèle compagnon Tristelune, Elric part en quête de la légendaire anémone noire, une plante magique ne fleurissant qu’une fois par siècle et qui pourrait lui redonner de grands pouvoirs. Pour la cueillir, il doit gagner les ruines de Soom – l’antique cité perdue au coeur d’une jungle inhospitalière…
 »

 

obsession
James RENNER
– L’Obsession – Pocket – coll. Thriller – trad. Caroline Nicolas
Genre : Transgenre/Thriller/SF
9782266250559 – 8€40
« Ponctué par des moments de tendresse désespérée, ce conte exceptionnel va vous hanter longtemps.
Publishers Weekly »
« 
On l’appelait l’Homme de Primrose Lane : il vivait reclus dans une petite ville de l’Ohio et on ne lui connaissait ni famille ni amis. Été comme hiver, il portait des moufles. Son assassinat frappe le voisinage de stupeur.
Et si sa mort apparaît inexplicable, l’existence qu’il a vécue se révèle plus mystérieuse encore. Son identité, en effet, était fausse. Son train de vie était des plus modestes, alors que son compte en banque abritait une véritable fortune. Depuis des années, il tenait un journal relatant les moindres faits et gestes d’une jeune fille du voisinage. Qui était vraiment l’homme de Primrose Lane ? Et pourquoi l’a-t-on assassiné ?
Quatre ans après les faits, hanté par les fantômes d’un passé douloureux, l’écrivain David Ness, décide de consacrer son nouvel ouvrage à cette étrange affaire jamais résolue. Mais son enquête, qui prend bientôt un tour des plus imprévus, se mue petit à petit en obsession fiévreuse – une obsession qui va le mener aux portes de la folie.
Les amateurs de Stephen King et de Philip K. Dick vont adorer ce thriller totalement insolite, au style remarquable et à l’intrigue démentielle. Nourrissant une profonde empathie pour ses personnages, James Renner nous entraîne dans un univers singulier et effrayant, nourri d’obsessions scabreuses et d’interrogations paranoïaques, et empreint d’un suspense inhumain. Un véritable coup de maître que ce premier roman, qui ne laissera pas son lecteur indemne. Les droits d’adaptation cinématographique ont été acquis par la Warner : Bradley Cooper tiendra bientôt le rôle de David Ness sur le grand écran. »

M.Pénombre
Robin SLOAN
– M. Pénombre, libraire ouvert jour et nuit – Points – trad. Philippe Mothe
Genre : Fantastique geek
9782757844205 – 7€95
« Quand Clay Jannon est embauché dans la librairie de l’étrange M Pénombre, il découvre un lieu aussi insolite que son propriétaire, et fréquenté par les membres d’un drôle de club de lecture. Ceux-ci débarquent toujours en pleine nuit pour emprunter l’un des très poussiéreux volumes relégués au fond de la boutique. Volumes que M Pénombre a formellement interdit à son nouvel employé de consulter. Clay finit pourtant par succomber à sa curiosité et découvre que ces livres sont tous écrits en code. Quelle obscure révélation renferment-ils? Cédant à l’appel du mystère, Clay s’attaque à « l’énigme du Fondateur » avec l’aide de son colocataire, de son meilleur ami et de son amoureuse, ingénieure prodige chez Google. Les quatre amis se lancent alors dans une quête qui les mènera bien au-delà des murs de la petite librairie. De San Francisco à New York, ils se trouveront aux prises avec une société occulte d’érudits légèrement allumés, un codex indéchiffrable, un génial typographe du XVe siècle et, qui sait, le secret de l’immortalité. »
« Après avoir été notamment directeur des relations médias chez Twitter, ROBIN SLOAN s’est tourné vers l’écriture à temps plein. Et avec un brio irrésistible, il a créé ce roman d’aventures pour le XXIe siècle, où le pouvoir des livres anciens et celui des nouvelles technologies s’allient pour rendre la vie meilleure. »

mes derniers mots
Santiago H. AMIGORENA
– Mes derniers mots – P.O.L. – coll. Fiction
Genre : Transfiction/Post-ap intimiste
9782818035665 – 14€90
« 2086. il ne reste plus que deux êtres humains sur toute la surface du globe : un vieil homme qui va mourir le lendemain et un jeune homme pour raconter la fin de l’histoire. Ces derniers survivants contemplent les ruines de l’humanité. Les guerres ont cessé. La soif et la faim ont disparu. Les monstres que l’homme avait créés ont peu à peu déserté le monde.
Fallait-il une si grande destruction pour que l’on puisse de nouveau s’émouvoir devant la simple beauté d’une rose ?
Faudra-t-il que l’homme meure pour qu’il mesure la grandeur de ce qu’il a été ? »

mikki et le village miniature
Mika BIERMANN
– Mikki et le village miniature – P.O.L. – coll. Fiction
Genre : Transfiction
9782818036006 – 17€90
« Imaginez.
Vous êtes plutôt jeune, plutôt pauvre, plutôt patibulaire. Un jour vous héritez de la maison de vos parents. Dans la maison un escalier descend à la cave. Dans la cave vous découvrez la maquette d’un village. La maquette est habitée. Y vivent sept nains, un squelette, un prisonnier, un obsédé sexuel, une ancienne prostituée, une femme battue, un terroriste, deux garçons qui trouvent un revolver, et beaucoup d’autres gens.
Ce qui fait de vous un dieu.
Le dieu le plus minable de l’univers. »

les jeuneurs
Clotilde ESCALLE
– Les Jeûneurs – Publie.net
Genre : Transfiction
9782371760011 – 15€50 – novembre 2014
version numérique incluse – impression à la demande
« Si l’on pouvait photographier le monde après le monde, l’onirisme au paroxysme, les derniers survivants, à quoi ferions-nous face ? Sans doute aux mots de Clotilde Escalle prenant vie et errant dans les déserts fantasmagoriques de Dali. Nous verrions…
Du sable. À perte de vue. Un monde au bord du précipice, désormais à l’abandon, desséché, aride. Un père qui meurt. Un cadavre à retrouver. Une maison qui recèle des trésors, un fils qui dessine sous nos yeux le récit qui s’anime, qui redonne des couleurs à la vie d’autrefois.
Des jeûneurs qui errent, aspirant le monde et les souvenirs, marchant dans le désert-sanctuaire, chassant les derniers survivants, immortels dans leurs corps de parchemin.
Une forteresse. Une fabrique, machine vivante tout droit sortie d’un vieux film de science-fiction. Des robots. Des pensées-graines. Des passerelles entre le désert d’ici et le monde d’autrefois. Des morts qui parlent, une douleur de marbre, un monde métallique.
Une plongée dans une littérature où l’on doit mettre de côté toute rationalité et faire confiance à ce qui défile devant nos yeux : votre imagination, aux mains tout entière des jeûneurs, sera votre meilleur guide dans ces contrées fantomatiques. »

fille de l assassin
Robin HOBB – La Fille de l’assassin – Le Fou et l’assassin 2 – Pygmalion – trad. Arnaud Mousnier-Lompré
Genre : Fantasy
9782756415055 – 21€90
« FitzChevalerie doit apprendre à vivre avec sa fille, Abeille, après la mort de sa femme Molly. Étrangement précoce et intelligente, l’enfant poursuit une existence à demi sauvage dans le domaine de Flétribois auprès d’un père qui ignore comment l’élever et d’un personnel qui, au mieux, la regarde comme une bête curieuse, au pire, la méprise. Livrée à elle-même, elle découvre les passages secrets que dissimulent les murs de la maison, se lie d’amitié avec un chat et apprend par bribes la vie d’assassin que mena jadis son père.
Un jour, une jeune femme arrive, porteuse d’un message du Fou ; mais elle est si gravement blessée qu’elle expire avant de pouvoir tout dire.
Fitz, craignant que ses meurtriers ne s’en prennent à sa famille, brûle son cadavre, dissimule sa mort et laisse croire qu’elle a poursuivi sa route.
Un matin où Fitz se rend au marché avec sa fille, celle-ci est prise à partie par un mendiant que son père poignarde… Or, il s’agit du Fou… »

A propos de Ktimartin

- Spécialiste du rayon Littératures de l'Imaginaire - Membre du jury du Prix Bob Morane - Ancien membre du jury du Prix Julia Verlanger - Ancien membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*