Nouveaux arrivages au Rayon SF & Cie Janvier 2015 I

Tadadam ! Sonnez trompettes ! « Nouveaux arrivages au Rayon SF & Cie », le Retour ! L’année qui commence se pare de bonnes résolutions et on va essayer de les tenir mes lecteurs zet lectrices chéri(e)s. Voila donc un joli premier panier d’offrandes livresques à mettre dans vos pognes avides de saines lectures conjecturales. Réjouissez-vous donc !

republique

Xavier BRUCE – La République des enragés – Actusf – coll. Les 3 Souhaits
Genre : SF/Uchronie
9782917689714 – 18€
« Mai 68, un pavé lancé sur un CRS. La colère étudiante embrase Paris. Seize ans plus tôt, neuf enfants, cobayes pour un programme ultra-secret, s’échappaient de l’Institut Heintelle. Ils ont grandi, développé leurs talents extraordinaires et vont tenter, dans le chaos qu’est devenue la capitale, de mener à bien leur propre révolution.
Dans ce nouveau monde où il est interdit d’interdire, est-il permis de tuer ? Deuxième roman de Xavier Bruce, après Incarnations, La République des Enragés est une ode féroce et séduisante à la liberté, une uchronie politique et révoltée. Jouant avec les événements de Mai 68 qui ont façonné notre société, l’auteur donne à lire sa version du mythe où l’artiste apparaît comme unique salut et les arts comme de puissantes armes. »

guide uchronie

Karine GOBLED & Bertrand CAMPEIS – Le Guide de l’uchronie – Actusf – coll. Les 3 Souhaits
Genre: ouvrage théorique/SF
9782917689745 – 10€
« Et si… ?
Et si Christophe Colomb n’avait jamais découvert l’Amérique ?
Et si les nazis avaient remporté la Seconde Guerre mondiale ?
L’uchronie joue avec l’histoire pour créer des réalités différentes, explorant des possibilités infinies.
Est-ce là l’expression d’une simple nostalgie rêveuse d’un passé jamais advenu ou une arme de réflexion philosophique ?
Karine Gobled et Bertrand Campeis, membres du prix ActuSF de l’uchronie, vous proposent d’arpenter avec eux les sentiers où réalité historique et fiction s’entremêlent. À travers des conseils de lecture, des interviews d’auteurs, des escapades dans le cinéma, la bande dessinée ou le jeu vidéo, ces deux spécialistes offrent un panorama d’un genre qui séduit de plus en plus.
Et si vous vous laissiez tenter par ce voyage dans les méandres du temps ? L’histoire n’a jamais été aussi imprévisible… »

paradoxe

Jean-Pierre BOUDINE – Le Paradoxe de Fermi – Denoël – coll. Lunes d’encre
Genre : SF/Post-ap
9782207123751 – 18€
« Dans son repaire situé quelque part à l’est de l’arc alpin, Robert Poinsot écrit. Il raconte la crise systémique dont il a été témoin : d’abord le salaire qui n’arrive pas, les gens qui retirent leurs économies, qui s’organisent pour trouver de quoi manger, puis qui doivent fuir la violence des grandes villes et éviter les pilleurs sur les principaux axes routiers.
Robert se souvient de sa fuite à Beauvais, de son séjour dans une communauté humaniste des bords de la mer Baltique et des événements qui l’ont ramené plus au sud, dans les Alpes.
Quelque part dans le récit de sa difficile survie se trouve peut-être la solution au paradoxe de Fermi, à cette célèbre énigme scientifique : dans un univers aussi vaste que le nôtre, l’espèce humaine ne peut pas être la seule douée d’intelligence ; alors où sont les autres, où sont les traces radio de leur existence?
Jamais auparavant l’effondrement de notre civilisation ne fut décrit de façon plus réaliste.  »

deadline

Mira GRANT – Deadline – Feed 2 – Gallimard – Folio SF – trad. Benoît Domis
Genre : SF Post-ap zombiesque
9782070459094- 10€20
« La Vérité ne restera pas enterrée… les morts non plus.
Shaun Mason part à la dérive. Il a tout perdu, et l’homme de terrain qui taquinait le mort-vivant au petit déjeuner n’a plus le goût de rien, si ce n’est celui de la vengeance. Lorsqu’une chercheuse rebelle du CCPM lui demande son aide, une horde de zombies affamés sur les talons, Shaun découvre, effaré, la véritable étendue du complot que sa soeur et lui avaient mis au jour. Les implications à l’échelle médicale autant qu’humaine dépassent tout ce qu’ils avaient imaginé. Le virus n’a jamais frappé au hasard et le temps presse : il lui faut démasquer les responsables dans l’ombre avant qu’un second Jour des Morts balaie les survivants…
Mira Grant est née et a grandi en Californie. Depuis toujours, elle se passionne pour les films d’horreur, les virus les plus terribles et l’inévitable menace que constituent les morts-vivants. Quand elle n’écrit pas, elle partage son temps entre les voyages, les cours de virologie et les films d’horreur – elle en regarde probablement beaucoup trop pour sa santé. Mira dort avec une machette sous son lit et vous suggère fortement d’en faire autant. »

lignes

Graham JOYCE – Lignes de vie – Gallimard – Folio SF – trad. Mélanie Fazi
Genre : Fantastique
9782070459117 – 8€50
« Coventry, durant la Seconde Guerre mondiale.
Une famille de sept sœurs aux vies fondées sur l’amour, la tradition, l’angoisse et l’espoir, dominées par la sagesse et l’autorité d’une matriarche aussi indomptable que truculente. Des vies simples et émouvantes auxquelles se mêlent presque imperceptiblement l’étrange et le merveilleux, l’ordinaire et l’extraordinaire.
Cassie, la plus jeune des sœurs, a eu un petit garçon de père inconnu et n’a pas eu le courage de le céder à des parents adoptifs. C’est une fille fantasque et imprévisible, « la dernière fille au monde à qui laisser la garde d’un enfant » selon sa propre mère. Il est alors décidé que le petit Frank sera élevé par chacune des sœurs, à tour de rôle. Ainsi l’enfant sera-t-il le témoin privilégié de ces vies aux lignes si différentes, dans les drames et les illusions de l’après-guerre.
Mais Frank est un enfant particulier, doué d’intuitions étonnantes ; comme sa jeune mère, sensible à des signes invisibles ; comme sa grand-mère, parfois visitée par des apparitions lui annonçant l’avenir…
Et au centre de leur histoire, il y eut la nuit du bombardement de Coventry par la Luftwaffe. La jeune Cassie s’est trouvée au cœur de cette nuit d’horreur hallucinée et y a laissé son secret le plus précieux… »

Coup de coeur pour une saga familiale à la fois pleine de poésie et particulièrement sagace sur la société anglaise de l’après-Blitz, autour d’un personnage central hors norme. Un vrai bonheur de lecture…

Grand Prix de l’Imaginaire 2007 catégorie Roman étranger
Grand Prix de l’Imaginaire 2007 Prix Jacques Chambon de la traduction ( Mélanie Fazi) – Prix Masterton 2006 – World Fantasy Award 2003

frere ewen

Pierre BORDAGE – Frère Ewen – La Fraternité du Panca 1 – J’ai Lu – coll. SF
Genre : SF/Space-op
9782290102770 – 8€90
« Des pilotes assurent avoir vu le mythique pentale, aussi grand que les vaisseaux stellaires. Les témoins disent son vol à la fois gracieux et majestueux, puissant et léger, admirable à tous égards. Celui qui l’a vu voler est à jamais métamorphosé, comme touché par une grâce aux dimensions de l’infini.
La vie est douce pour Ewen sur la planète Boréal, quand il reçoit l’appel de la Fraternité pour reconstituer une chaîne quinte, procédure d’exception : une menace pèse sur toutes les espèces vivantes de la Galaxie. Premier maillon de la chaîne, il doit se rendre sur la lointaine Phaïstos.
De son côté, Oleo, treize ans, et sa famille, bannis de leur communauté, cherchent à rejoindre la lune de Hyem, d’où décollent les vaisseaux en partance pour les mondes les plus reculés.
L’un par sacrifice et l’autre par amour vont choisir de vivre l’aventure unique d’un voyage interstellaire de quatre-vingts ans
Un opéra de l’espace tendu et émouvant, ode à la femme et au mystère de la vie. La Fraternité du Panca compte cinq épisodes. »

coulez

Philip K. DICK – Coulez mes larmes, dit le policier – J’ai Lu – coll. SF – Trad. Gilles Goullet
Genre : SF/Polar
978229003383 – 6€
« Voici l’histoire d’un homme qui ne disparaît pas mais dont l’identité s’évanouit sans laisser de traces. La veille, il était Jason Taverner, producteur respecté, chanteur à ses heures et idole d’au moins trente millions de téléspectateurs.
Mais lorsqu’il s’éveille dans cette chambre sordide, il semble être le seul au monde à savoir qui est Jason Taverner. Ses amis, ses collaborateurs, et même Heather, sa maîtresse, prétendent ne l’avoir jamais rencontré.
Une situation embarrassante dans un monde où les campus sont assiégés depuis vingt ans et où le défaut de papiers d’identité suffit à vous envoyer au bagne. Mais il est un Six. Ses gènes sont spéciaux. Et si le monde entier a basculé dans la folie ou l’absurde, il compte bien le remettre à l’endroit. Sous l’œil blasé du policier sentimental.
On ne présente plus celui qui fit de la science-fiction un prisme au travers duquel la réalité prend une tout autre dimension. Coulez mes larmes préfigure la dernière période la vie de Philip K. Dick, où ses obsessions mystiques prendront le dessus sur sa raison, et qui trouvera son aboutissement dans La Trilogie divine. »

breche dans l'espace

Philip K. DICK – Brèche dans l’espace – J’ai Lu – coll. SF – Trad. révisée par Sébastien Guillot
Genre : SF
9782290033661 – 6€
« Sur la fin du XXe siècle, la Terre est surpeuplée et dix millions de cryos attendent déjà dans leurs congélateurs qu’on découvre par trop loin du système solaire une planète suffisamment habitable pour qu’elle puisse les accueillir.
En attendant, quelques-uns de ces cryos servent déjà, à leur insu — et contre toute légalité — de donneurs d’organes.
Ce qui ne va pas simplifier la tâche du candidat à la présidence des Etats-Unis, Jim Briskin.
Mais voilà qu’un faille apparue par accident dans un translateur — moyen de transport coûteux mais banal — semble donner sur un autre univers. Une brèche dans l’espace s’est ouverte sur un monde vierge et colonisable.
Ou sur l’enfer.
Voici, dans une version révisée, un des roman hâtivement qualifiés de mineurs de Philip K. Dick, écrit en 1966, et où dans une atmosphère à la Blade Runner, il explore et rode les thèmes qui feront sa gloire. »

prince

Robin HOBB – Le Prince bâtard (Prélude à l’Assassin royal) – J’ai Lu – coll. Fantasy – Trad. Arnaud Mounsier-Lompré
Genre : Fantasy
9782290102596 – 5€60
« Une des légendes les plus sombres du royaume des Six Duchés raconte l’histoire du prince Pie, doué du Vif, qui fut jeté à bas du trône par les actions de nobles courageux afin que la lignée des Loinvoyant demeure sans tare. Aujourd’hui, la vérité qui se cache derrière le mythe se dévoile grâce au récit de Félicité, compagne roturière de la princesse Prudence de Castelcerf : avec celle-ci à ses côtés, Prudence devient une reine-servante au fort tempérament mais, quand elle donne le jour à un bâtard qui porte sur le corps la robe pie du cheval de son père, c’est Félicité qui se charge de l’élever. Et, lorsque le prince Pie arrive au pouvoir, les intrigues politiques propagent de dangereux discours sur le Vif qui changeront à jamais le royaume…
Robin Hobb entraîne ici le lecteur dans les prémices de La Citadelle des Ombres. Avec son style inimitable, elle explore un secret de famille dont les répercussions se feront sentir des générations plus tard, à l’époque où l’assassin royal, FitzChevalerie Loinvoyant, apparaîtra sur la scène. Les amoureux de la série découvriront les limbes d’un monde qu’ils adorent avec ses personnages inoubliables. »

hpl

Michel HOUELLEBECQ – H.P. Lovecraft / Contre le monde, contre la vie – J’ai Lu – coll. Essai
Genre : Essai/Fantastique
9782290028537 – 5€20
Voici ce qu’en disait Jean-Daniel Brèque dans le n°13 de Galaxies pour l’édition au Rocher en 1999 :
« C’est bien évidemment au succès des Particules élémentaires que nous devons la réédition de ce bref essai, initialement paru en 1991 et enrichi pour la circonstance d’une préface inédite. Autant le dire tout de suite, on ne trouvera ici aucune révélation sur le créateur de Cthulhu, aucune tentative de réévaluation de son œuvre, aucune mise en perspective historique ou littéraire. Houellebecq n’est ni S. T. Joshi ni Michel Meurger. Comme nombre d’écrivains français d’aujourd’hui, il parle avant tout de lui quand il parle des autres. Sauf qu’il a l’honnêteté de le faire comprendre d’emblée. On appréciera alors son essai pour ce qu’il nous dit sur sa propre œuvre. À ce titre, l’admiration sincère qu’il éprouve pour Lovecraft, les réflexions que lui inspire cet « auteur fantastique (et un des plus grands)  », apportent un éclairage nouveau sur Les Particules élémentaires, qui — comme on le sait — a suscité des débats souvent violents jusque dans les revues de SF, si violents que nous avons préféré attendre la réédition de cet ouvrage pour le chroniquer. L’importance du vocabulaire scientifique dans la création littéraire, une certaine misanthropie, voire un certain dégoût de la vie, la peur considérée comme source d’inspiration… autant de clés pour comprendre l’œuvre de Lovecraft et celle de Houellebecq. Recommandé aux curieux — mais quel amateur de SF ne l’est pas  ? »

village

Bernard QUIRINY – Le Village évanoui – J’ai Lu – coll. Roman
Genre : Transgenre/SF/Fantastique
9782290100509 – 6€50
« Un beau matin de septembre, les habitants de Châtillon-en-Bierre se retrouvent confrontés à un curieux phénomène : il leur devient soudain impossible de quitter leur village. Les routes n’aboutissent plus nulle part, tout comme les coups de téléphone et les e-mails. Après la sidération du début, il faut très vite affronter des questions pratiques (comment manger, se soigner, etc), puis des questions métaphysiques. Les Châtillonnais sont-ils désormais seuls dans l’univers ? Est-ce un signe de Dieu ? Jouant de situations tantôt cocasses, tantôt tragiques, Bernard Quiriny signe une savoureuse fable sur la démondialisation doublée d’une interrogation sur le sens de l’existence. »

« Un roman sur lequel souffle l’esprit de Stephen King et d’Albert Camus »
Le Point

boudayin

George Alec EFFINGER – Les Nuits du Boudayin / L’Intégrale des enquêtes de Marîd Audran – Mnémos – coll. Intégrales – Trad. Jean Bonnefoy pour les romans et trad. divers pour les nouvelles.
Genre : Transgenre =SF/Polar/Cyberpunk moyen-oriental
9782354082888 – 30€
Edition, donc, intégrale des « enquêtes de Marîd Audran ». Gravité à la manque, Privé de désert, Le Talion du Cheikh (ah,  ces traductions des titres du père Bonnefoy, déjà tout un programme!) & huit nouvelles dont cinq inédites.
« Le Boudayin était un coin dangereux et tout le monde le savait. C’est pour ça qu’un mur le ceignait sur trois côtés. Pour dissuader les voyageurs d’y entrer, mais ils venaient quand même. Toute leur vie durant, ils en avaient entendu parler, et ils s’en seraient voulu de rentrer chez eux sans l’avoir connu de visu. La plupart entraient par la porte orientale et remontaient la Rue, curieux ? ; ils commençaient à se sentir nerveux au deux ou troisième carrefour et se cherchaient un coin où s’asseoir pour boire un coup et avaler un ou deux cachets. Après ça, ils rebroussaient chemin vite fait en s’estimant heureux d’avoir pu regagner leur hôtel sans encombre. Quelques-uns n’avaient pas cette chance et restaient sur place, au cimetière.
Marîd Audran est un privé, habitué des bars de sa ville, plus porté sur l’alcool et la drogue que sur le Coran, ami des prostituées et des loubards, et farouchement indépendant. Contrairement à une bonne partie de ses amis, il refuse de se faire câbler le cerveau jusqu’au jour où un tueur fou se met à massacrer à tout va dans le Boudayin et que Marîd va devoir mener l’enquête.
Avec la trilogie consacrée à Marîd Audran et au Moyen-Orient, Effinger rend un véritable hommage au roman noir et à ses maîtres. Dans le même temps le monde futuriste imaginé par Effinger, avec son mélange de palabres, de sourates et de transsexuels connectés, véritables réincarnations des stars du porno est éblouissant et absolument convainquant.
Entre polar et anticipation, cette trilogie est un chef d’oeuvre ! »

Un hommage au roman noir transposé dans un Moyen-Orient futuriste cyberpunk. Jubilatoire !

blizzard

Pierre GAULON – Le Secret des esthètes – Blizzard 1 – Mnémos – coll. Icares
Genre : Fantasy
9782354082895 – 19€
« Dans le lointain Nord, tout autour d’une cahute, s’étendent à perte de vue forêts enneigées et pics glacés. Blizzard, l’un des rares magiciens survivant d’une guerre encore fraîche et son protégé Chasseur y vivent entre retraite et exil loin d’un royaume maintenant pacifié d’une main de fer par l’Inquisiteur. Jusqu’au jour où une redoutable phalange les attaque sans raison. Jusqu’au jour où la même troupe ravage entièrement le village de Iak, dresseur de tigre des glaces. Les voilà jetés sur les routes, consumés par le désir de vengeance et la volonté de comprendre. Leur périple les confrontera à des secrets qui ébranleront tout ce qu’ils croyaient savoir.
La fantasy recèle de nombreux trésors dont l’un est d’être la littérature de la belle aventure, celle qui nous emporte dans un récit puissant et échevelé, entre grande saga et paysages à couper le souffle.
Avec 
Blizzard, Pierre Gaulon signe un roman de cette trempe. Écrivain talentueux de thriller, il a tissé une histoire trépidante, plus grande que nature. Doué d’un sens du merveilleux digne des meilleurs, il nous emmène sur les pentes montagneuses balayées par les vents glacés, au sein de cavernes où gronde la révolte, dans des cités décadentes, aux venelles hantées, ou à la rencontre des étranges Esthètes, ce peuple qui magnifie tout ce qu’il touche. Un régal ! « 

ile au trésor

Pierre PELOT – L’île au trésor – Moutons électriques – coll. Hélios
Genre : réécriture SF d’un roman d’aventure mythique
9782361831912 – 7€90
« Le réchauffement climatique a fait son oeuvre en ce XXIe siècle. Le niveau des océans a grimpé, modifiant le tracé des côtes et la géographie interne des continents. Tout au long de ces rivages redessinés, au coeur d’États dévastés et fragilisés, de nouveaux Frères de la Côte sont apparus. Pirates d’une ère nouvelle, pilleurs, mercenaires en tous genres. Flint était l’un d’eux. Un des plus grands, des plus sauvages. Un des plus malins aussi. Tous ses butins, il les a convertis en lingots d’or — seule valeur restée sûre dans ce monde à la dérive — dont il a cache la plus grande partie sur une île connue de lui seul et de ses proches complices. Quelques années plus tard, sur une île des Caraïbes en partie épargnée par la montée des océans, un certain capitaine Bill échoue dans une taverne tenue par Sally-Sea et son compagnon Trelawey. Traqué par une bande de malfrats qui en veulent manifestement à sa peau, Bill va laisser à Jim, le neveu de Sally-Sea qu’elle a recueilli lorsque sa mère a mystérieusement disparu, ce qui ressemble fort a une carte au trésor…
Splendide hommage au chef-d’oeuvre de Stevenson, revisité à l’aune des considérations les plus actuelles, LÎle au trésor façon Pelot nous rappelle tout le prix et toute la profondeur d’un véritable roman d’aventures. »

Un exercice de style ambitieux, avec la contrainte littéraire de réécrire purement la même histoire, mais dans un autre cadre, une autre époque. Réussi haut la main !

Rosny

J.-H. ROSNY AÎNE – Compagnons de l’univers et autres récits d’anticipation – La Légende des millénaires 3 : Intuitions – Moutons électriques – coll. Le rayon vert
Genre : SF
9782361831837 – 24€
« Connu dans le monde entier pour ses récits préhistoriques, J.-H. Rosny aîné a consacré son existence à écrire « le roman de tout le règne animal et végétal préparant la terre à un règne encore quasi virtuel ».
Inventeurs de génie, scientifiques passionnés ou pseudo-savants, l’auteur nous présente toute une galerie de créateurs, des plus sérieux aux plus farfelus. À l’origine de l’Enregistreur Multiplex, du Microphone Radiant ; s’interrogeant sur l’espace et le temps ; la possibilité d’allonger notre espérance de vie ou de l’abréger grâce à de nouvelles armes de masse, ces hommes de sciences effraient et nous captivent en même temps. Véritable précurseur, J.-H. Rosny aîné imagine la première « Communication interplanétaire » avec la planète Mars, et ce, bien avant La Guerre des Mondes de H. G. Wells ! Il pose les bases de la biomécanique, décrit les « Guerres de demain », « Les maladies artificielles » et s’inquiète des excès et dérives de la recherche scientifique. Face à la déchéance de notre espèce, il s’interroge sur la possibilité d’améliorer notre « Longévité », de rajeunir ou de revenir de l’Autre monde.
À l’origine du mot « astronautique », J.-H. Rosny aîné aurait pu devenir un grand scientifique : « En science aussi bien qu’en littérature, Rosny a les dons d’un créateur génial », comme l’affirme Jean Perrin, prix Nobel de Physique.
Les textes présentés dans ce troisième tome de La Légende des Millénaires sont, pour la plupart, inédits en volume. Ces récits scientifiques, dont certains furent écrits il y a plus d’un siècle, décrivent des situations qui sont toujours d’actualité. Entre réalité et imaginaire, le Réel et l’Irréel s’entremêlent au sein de fictions dont la lecture séduira adolescents et adultes. »

Saluons le travail de Fabrice Mundzik à qui l’on doit ces précieuses éditions qui nous font découvrir des textes rares en sus de ceux déjà connus.
Son blog consacré à ce grand précurseur : http://jhrosny.overblog.com/

Rappel :

rosny 1Les Conquérants du feu et autres récits primitifs – La Légende des millénaires 1 : Origines
9782361831431 – 24€

rosny 2La Légende de Mérande et autres récits d’aventure -La Légende des millénaires 2 : Instincts
9782361831707 – 24€

dragon

Martin PAGE (Pit AGARMEN) – Je suis un dragon – Robert Laffont Genre : Transfiction
9782221144947 – 18€50
« Margot est une jeune orpheline timide et solitaire. Un jour, elle découvre sa véritable nature : elle est douée de capacités extraordinaires. Ces pouvoirs la terrifient, elle les dissimule jusqu’à ce qu’un événement tragique la contraigne à se dévoiler. On lui demande alors de mettre ses dons au service de l’humanité. Sa vie se partage désormais entre son quotidien de jeune fille espiègle et des missions d’une grande violence. Adulée et crainte, elle devient une icône. Mais peut-on sauver le monde si l’on s’y sent étranger ? En s’inspirant de l’univers des superhéros, Martin Page se réapproprie les codes habituels du genre. Captivant, bouleversant, Je suis un dragon est un roman sur la puissance de la fragilité et la possibilité de réinventer sans cesse nos vies. Conte initiatique, récit introspectif, parabole visionnaire sur l’irrationalité de l’homme et sa monstruosité… Je suis un dragon nous interroge sur la manière de préserver notre humanité dans un monde qui a perdu son sens. »

A propos de Ktimartin

- Spécialiste du rayon Littératures de l'Imaginaire - Membre du jury du Prix Bob Morane - Ancien membre du jury du Prix Julia Verlanger - Ancien membre du jury du Grand Prix de l'Imaginaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*