SAGA Tome 1 (Brian K.Vaughan / Fiona Staples)

  SAGA  ( Brian K.Vaughan / Fiona Staples)

 

Saga-T1-Couverture

Tome 1

Pour la première chronique comics de la nouvelle ère de Bédéciné, il fallait assurément un titre fort, un vrai coup de cœur, massif et unanime.

Autant dire que le 1er Tome de SAGA, publié chez nous par Urban Comics, et aux Etats-Unis par Image Comics tombe à point nommé tant il s’agit ici d’une série qui s’impose d’ors et déjà dans le paysage actuel comme incontournable.

Brian K. Vaughan après avoir scénarisé des séries majeures telles que « Y le dernier Homme » ou autre « Ex Machina » revient avec bonheur au genre après un détour par la case télévision.

Depuis longtemps l’un des rêves du scénariste était de développer son propre Space-Opéra, et c’est donc aujourd’hui le cas. Sauf qu’il ne s’agit pas uniquement d’un Space-Opéra mais de bien plus que ça…

Saga-T1-1

Inspiré par les sentiments développés lors de sa récente paternité, Brian K. Vaughan a su développer et créer un univers large et riche au milieu duquel nous allons suivre la quête d’Alana et de Marko, couple improbable et interdit, et tout jeune parent d’une enfant qui sera ici notre narratrice (au sens récitatif du terme).

Alana et Marko sont issus de deux peuples que tout oppose et qui s’affrontent depuis des temps immémoriaux dans un conflit ravageur mais qu’ils ont exporté dans le reste de la galaxie.

C’est donc sur la planète Clivage que va ici débuter notre histoire.

Marko y est retenu prisonnier, Alana est sa geôlière, et malgré leurs différences ils vont irrémédiablement tomber amoureux l’un de l’autre. De leur amour va donc naître Hazel, une petite fille qui devient vite un symbole et que chaque camp veut récupérer à tout prix.

Dès lors nos héros vont se retrouver traqués à travers l’espace et croiser  toute une panoplie de personnages au fil de leur aventure : des chasseurs de primes arachnides ou accompagnés d’un « Chat-mensonge », des princes robots aux comportements particulièrement humains, une baby sitter aussi « horrible » que touchante, ou encore des membres de la famille peu enchantés par la tournure des évènements.

Un véritable maelström d’où devront s’extirper nos héros afin d’échapper au destin tragique qu’on leur promet.

Saga-T1-3   Saga-T1-2   Saga-T1-4saga_1

La force de Saga réside ici dans l’équilibre :

– L’équilibre entre une histoire profondément humaine et un Space-Opéra teinté d’une magie subtile et originale.

– L’équilibre entre un monde profondément onirique d’un côté et des aspects très terre à terre (parfois très crus) de l’autre.

– L’équilibre, enfin, entre l’écriture subtile et très juste d’un Brian K. Vaughan au meilleur de sa forme et qui mêle ici émotion, action ou encore humour dans un univers ô combien original et décalé, et le dessin très expressif de Fiona Staples, qui s’il peut déconcerter de prime abord par ses décors éthérés et minimalistes finit très rapidement par s’insinuer au point qu’on peine à imaginer qui d’autre aurait pu illustrer aussi magnifiquement cette histoire.

 Un seul point faible en ce qui nous concerne : Un seul tome paru ! 😉

Tome 1 Français aux éditions Urban Comics, 15 Euros, disponible à la Librairie.

Tome 1 Américain aux éditions Image Comics, 9,99 Euros, également disponible à la librairie ainsi que les singles au prix de 2,99 Euros/ pièce.

sans-titretumblr_mll35gC1hb1rdi0p3o1_500

alana-320x200Saga-T1-5

 

saga_1365548279

A propos de Guillaume C.

- Spécialiste du rayon Comics - Scénariste de bande dessinée à ses heures perdues ;)

3 commentaires à propos de “SAGA Tome 1 (Brian K.Vaughan / Fiona Staples)”

  1. Rétroliens : Coup de Projecteur Comics : « Suicide Risk » ← Librairie Bédéciné

  2. Rétroliens : Eisner Awards 2013 : Les résultats !!! | Librairie Bédéciné

  3. Rétroliens : Bédéciné présente les Meilleurs Comics de l’année : Partie 3, les choix de Guillaume !!! | Librairie Bédéciné

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*